A PROPOS DE NOUS

Projet Educatif UGSEL Alsace

(Voté en AG ordinaire le 16 octobre 2014 et reconduit lors de l’AG extraordinaire du 15/12/15)

 

« Pour le développement  intégral de chaque personne et le développement de toute la personne » en lien avec le projet éducatif du national.

 

L’Enseignement catholique s’interroge sur la dynamique de son action au regard de nécessités contemporaines :

La mixité sociale, l’insertion professionnelle, l’engagement citoyen, l’animation des territoires, la créativité pédagogique et l’annonce de l’Évangile.

 La mixité sociale est favorisée par la formation aux sports collectifs, l’accompagnement pour oser la rencontre, l’animation par l’intégration de savoirs et de compétences différenciées.

L’insertion professionnelle requiert le sens du travail en équipe, la maîtrise de soi, des compétences pour s’adapter, la capacité à entrer en relation.

L’engagement citoyen est l’un des objectifs essentiels des dynamiques d’accompagnement et d’animation largement ouvertes sur la cité.

L’animation des territoires passe par la capacité de dialoguer, de nouer des partenariats multiples, de contribuer à la création d’événements qui rassemblent.

 

Le projet de l’UGSEL et du comité départemental 67

(en partenariat avec les associations sportives des établissements catholiques)

 

Donne une place prépondérante aux activités corporelles et sportives comme vecteurs de relation pour se développer au niveau moteur, sensoriel et physique, au niveau spirituel, moral, affectif et social.

 

Le premier vecteur, l’éducation motrice, passe principalement par l’activité ludique.

Selon les différentes étapes du développement des enfants et des jeunes, les apprentissages moteurs sont toujours au centre des activités physiques et sportives qu’elles soient jouées, compétitives, artistiques, de performance, individuelles,

duelles ou collectives.

Les enfants et les jeunes prennent ainsi progressivement conscience de leur corps, de leur transformation et de leur potentiel.

Le second vecteur, l’éducation à la santé et à la prévention est une cause nationale. L’activité physique est source de bien-être et de prévention des maladies dans un contexte de société qui favorise la sédentarité.

L’UGSEL veille à préserver l’intégrité physique et une hygiène de vie chez les enfants et les jeunes, en refusant toute forme d’excès ou d’usages mettant en péril leur santé.

Le troisième vecteur, l’éducation affective et relationnelle, s’inscrit dans une formation à la connaissance de soi.

Connaître ses limites, accepter ses fragilités et sa différence,  s’exprimer avec son corps permet de maîtriser ses émotions, de valoriser ses potentialités et de mieux se réaliser.

Compte tenu de la spécificité de l’UGSEL qui œuvre sur les deux niveaux d’enseignement.

 

Les éducateurs, de la maternelle au lycée,

 

Veillent à la cohérence éducative du parcours des enfants et des jeunes, en particulier sur les passerelles entre le 1er et le 2nd degré.

Parce que l’homme se construit dans l’altérité, l’essentiel est de provoquer la rencontre. Celle-ci renvoie une image de soi, qui permet à chacun de mieux se connaître et de prendre conscience d’être « un » parmi les autres. Souvent révélatrice des traits de personnalité des enfants et des jeunes, la pratique sportive invite chacun à trouver « sa » place originale au sein d’un groupe ou d’une équipe où il vivra pleinement les dimensions de la rencontre dans la confrontation, la coopération et l’ouverture.

Par la mise en place variée de situations d’apprentissage (entraide, coopération, opposition) et de rôles sociaux au coeur des activités (arbitrer, entraîner, organiser, secourir…), chaque enfant et chaque jeune intègrent la nécessité du collectif. Il leur est donné alors l’occasion d’expérimenter le fonctionnement en équipes et d’être ainsi éduqués à la prise de responsabilité.

La pratique ludique et sportive met naturellement les enfants et les jeunes au coeur d’un « vivre ensemble » avec des règles à respecter et des comportements de citoyens à adopter. Ainsi, au regard de ces vertus socialisantes et tout en faisant fructifier leur capital bien-être et santé, ils ont l’opportunité de se construire dans le partage de valeurs, la rencontre et l’échange.

 

Vivre des expériences corporelles

 

Aux âges où les enfants et les jeunes connaissent de profondes transformations, il apparaît fondamental qu’ils appréhendent toutes les dimensions de leur « être ». Dans cette optique, la pratique sportive tient une place prépondérante.

Dans le cadre scolaire et périscolaire, l’UGSEL propose des pratiques qui s’appuient non seulement sur des activités sportives mais aussi sur des savoirs fondamentaux pour développer l’éducation du corps, l’adaptation, la concentration, l’hygiène, la

relation à l’autre, à soi.

L’objectif principal est de permettre à chaque enfant et à chaque jeune d’exprimer toutes leurs aptitudes, de repousser leurs limites et ainsi d’être valorisé.

Les éducateurs sont attentifs aux motivations des enfants et des jeunes pour mieux répondre à leurs désirs et leurs besoins :

plaisir, performance, épreuve, estime de soi, confiance en soi, défi, esprit d’équipe.

 

Pour lutter contre les effets de la sédentarité et développer le bien-être et la santé, l’UGSEL propose des activités innovantes, tant sur leurs formes que dans leurs contenus, tout en s’appuyant sur des pratiques traditionnelles réaménagées en fonction de son projet éducatif.

Par cette écoute et cette veille, l’UGSEL élabore aussi des propositions éducatives, qui accueillent la diversité et les différences des enfants et des jeunes, quelles que soient leurs potentialités.

Et ce sont les compétences des éducateurs qui permettent l’adaptation et la personnalisation de celles-ci.

 

Être Acteur et Auteur de son parcours

 

Les pratiques éducatives, sportives ou compétitives proposées par l’UGSEL impliquent pour les enfants et les jeunes une prise de responsabilité, une prise de conscience de soi et des choix à faire, qui favorisent leur développement et leur épanouissement.

Aussi, dans la relation éducative, l’UGSEL souhaite conduire les jeunes sur le chemin de leur autonomie, afin qu’ils deviennent «auteurs» de leur projet d’actions et de leur projet de vie et ainsi « passer du projet au trajet ».

Pour cela, les éducateurs mettent en place une organisation pédagogique «ouverte» permettant l’adaptation des activités et de leurs modalités en fonction de l’inattendu de l’enfant et du jeune.

Ceci passe nécessairement par un climat d’écoute, de dialogue, de convivialité et d’empathie

 

De la santé à la citoyenneté

La formation aux premiers secours qui s’est développée dans les établissements scolaires, a une incidence positive sur le développement du sens civique chez les enfants et les jeunes et sur la valorisation de leur propre image. Cette préoccupation rejoint parfaitement celles de l’Enseignement catholique et de l’UGSEL qui souhaitent aider les jeunes à devenir « des personnes responsables, engagées, sensibles, respectueuses des autres et habitées par une véritable générosité ». L’UGSEL soutient la mise en place de ces formations qui sont aussi l’occasion d’informer les élèves sur la prévention, l’éducation à la santé et l’éthique du « prendre soin ».

 

Handicap : une démarche inclusive

 L’UGSEL s’attache à prendre en compte toutes les situations particulières, sans se focaliser seulement sur l’entrée de handicaps spécifiques. Elle développe une dynamique plus transversale :

  • organiser des évènements mixtes, pour changer de regard sur les personnes en situation de handicap moteur, sensoriel et cognitif… et

pour permettre la rencontre,

  • produire des outils pédagogiques, en partenariat avec les fédérations

Handisport et Sport adapté,

  • inclure des enfants et des jeunes en situation de handicap dans

nos rencontres sportives.

 

Des activités sportives innovantes

L’UGSEL prend en compte les motivations des enfants et des jeunes pour mieux répondre à leurs désirs et leurs besoins :

plaisir, performance, épreuve, confiance en soi, défi, esprit d’équipe.

L’UGSEL propose des activités innovantes, tant sur leurs formes que dans leurs contenus.

 

L’action de l’UGSEL Alsace

La rencontre, la convivialité, le respect et l’ouverture grâce au :

(Défini et voté en AG le 16 octobre 2014 pour un an)

Pôle animations

Pôle compétitions

Pôle évènements

Pôle formations

Pôle prévention, éducation, santé